GLOBAL Réflexions

Jeux sociaux, etc.

Les gens ont un tel culot parfois… Laissez moi vous conter une petite histoire.

Une « amie du net », amie par amis en commun, mais surtout et avant tout, une excellente artiste. Nous avons beaucoup de choses similaires. Notre physique, notre style vestimentaire, notre style d’art, nos goûts… Tout est cool. Cet été, cette dernière commence un nouveau style de peintures avec les mêmes produits que j’utilise et les appelle « Organique »

Sur le coup, ça me fait bizarre.

Mais « connaissant » l’artiste, je me dis qu’elle a simplement dû avoir la même idée : elle a son style bien à elle, je doute fortement qu’elle m’ait délibérément copié.

Me connaissant, je sais que je run cette série depuis suffisamment longtemps pour savoir ce qu’elle signifie pour moi et le message que je veux transmettre à travers elle. De plus, le titre de ma série est tellement évident que plusieurs fois, en regardant mes peintures, des personnes m’ont dit, sans même en connaître le titre, « ça fait très organique ».

Je laisse faire. Non seulement ça n’impacte en rien ma création. Puis, après tout, les idées n’appartiennent à personne, je suis certaine que si on devait checker les sept milliards d’habitants sur cette planète, on trouverait d’autres artistes ayant eu la même idée d’appeler leurs toiles « Organique ». Enfin, tant mieux si elle est inspirée par les mêmes choses, peut-être que plus tard, on aura l’occasion de collaborer.

Hier, un de ses amis commente une de mes peintures sur mon instagram, disant que c’est drôle que j’ai appelé ma série du même nom que la demoiselle (en marquant la demoiselle sur son commentaire). Je rectifie légèrement la tournure de phrase pour rendre à César ce qui appartient à César, pour, quelques minutes plus tard, m’apercevoir que la demoiselle m’avait bloquée. Well… Je lui envoie un premier message privé via facebook lui demandant si elle voulait en parler. N’ayant pas de réponse après avoir vu la petite mention « Lu », je prend les devant, et sans trop d’efforts lui envoie des interviews, des vidéos et des photos d’exposition de ma série « Organique » datant de 2014, avec un petit 😉 …

Elle a fini par me répondre, me disant qu’en effet c’était son erreur, mais que nos styles étaient bien trop similaires : je fais des toiles rondes comme elle (encore une fois, avant elle, et, grande mode depuis un peu plus d’un an), je poste en grand comme elle (après elle, certes, mais comme 3 millions d’autre personnes).

Il y a un certain fond « raciste » à dire ce que je vais dire, mais je me suis posée la question : une nord-américaine, m’aurait-elle vu de même comme une rivale à effacer, ou une occasion de collaborer ?

Bref, tout ceci n’est là que pour évacuer ma frustration, et n’est au final, qu’une anecdote parmi tant d’autres…

Dois-je vous parler de la fois où j’ai découvert l’infidélité? J’avais 16 ans 😒 Mon tout premier copain ne comprenait pas pourquoi je n’exprimais aucune jalousie ou inquiétude, et moi je ne comprenais pas pourquoi il voulait que j’en ressente?! Puis un jour j’ai appris qu’il m’avait trompé (c’est son meilleur ami qui me l’a dit – lol), et je ne comprenais pas : mec, si tu es avec moi, tu es avec moi, si tu veux aller en voir une autre, ben dis moi avant, non?! J’ai eu le même type d’incompréhension qu’aujourd’hui. Bon depuis, je me suis bien rattrapée, ne vous inquiétez pas. Pour la jalousie et l’inquiétude.

Ou encore, dois-je vous parler du Père Noël? C’est quoi cette histoire, d’inventer un bonhomme, d’y faire croire pendant dans années par les personnes dans lesquelles vous êtes censé avoir le plus confiance au monde, d’inventer tout un tas de stratagèmes pour un jour dire « Héé au fait, c’était pas vrai et aujourd’hui tu as l’âge pour savoir que ça n’était pas vrai. » Je ne comprend pas l’intérêt.

Bref bis, que ça soit dans le monde professionnel ou dans la sphère privée, je suis naïve, c’est un fait.

Mais au moins, je sais « affronter » les gens et aller leur dire directement ce qui me tracasse. Ce qui me vaut d’ailleurs beaucoup de « Tu es trop imprévisible et direct ».

Mais bon…

Les game sociaux, ça n’est définitivement pas pour moi.

And I’m not sorry.

Image de couverture : Aquarelle « Vandal » © 2016 Jessica VALOISE

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Gregory Bailo
    10 janvier 2017 at 22:31

    Et que dire de la non reconnaissance des gens sur les réseaux. Publie ta photo ton travail sans même mentionné ton nom. Ou ne partage pas ton taf car cela risquerait de t’apporter plus de visibilé que eux.
    Pour ce qui est de la jalousie mon ex femme pensait me rendre jaloux en me disant qu’on la complimenté ou draguée dans la rue. Moi j’étais plutot fier. Elle n’avait pas dut saisir la nuances ou interpreter ma vision de l’amour. Elle aurait surement preferé que je sois énervé ou que je casse la gueule a quelqu’un comme dans les films.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.