Dans ma bibliothèque GLOBAL

Mon premier livre

Un soir où, comme souvent, je n’arrivais pas à m’endormir, mon esprit allait de pensées en pensées, sans vraiment que je ne m’en rende compte. Je le laissais discuter avec lui-même. Jusqu’à ce qu’il commence à parler d’une idée que j’avais pour un futur assez éloigné, genre 2019-2020. Il a commencé à dire que j’avais déjà du contenu pour lancer un opus, une sorte de « pilote » des prochains opus. J’ai commencé à l’écouter, puis je me suis endormie.

Le lendemain matin, nous sommes le 25 novembre, je me pose très tôt (15h. chacun ses matins.) devant mon ordinateur, et je commence à écrire, à mettre en page, à chercher sur quelle plateforme le publier… Je continue le samedi, 17h, j’ai presque fini. Lundi matin, très tôt (pour de vrai cette fois. 9h. quoi?), j’ajoute les dernières retouches, je le fais relire, je demande conseil pour le design de la couverture… 23h, il est prêt.

Je précise : c’est pas que c’est rapide d’écrire un livre, c’est que tout était déjà dans ma tête, et dans des articles que j’avais déjà écrit.

Je prévois alors le lancement pour le jeudi 1er décembre. Je crée un évènement facebook et tout et tout. Je reçois déjà des messages. C’est cool. Ça me rassure un peu. Puis je vois sur le site qu’ils offrent une réduction de 50% jusqu’au 29 novembre. Alors finalement, je balance le lien en avance.

Puis je fais une simulation d’achat, pour voir si tout fonctionne bien. Au départ, j’avais choisi comme format 20x25cm. Le livre contenant 64 pages, le coût d’impression revenait à 14,59$. Demandant un profit de 8$, cela revenait à un prix de vente de 22,59$, ce qui me paraissait plutôt correct. C’était jusqu’à ce que je vois le montant des frais de port… 15,99$ pour la France, 11,99$ pour le Canada. Ça m’embête un peu. Je réfléchis à la mise en place de commandes via mon site internet, par la suite je réalise une commande groupée, puis j’envoie les exemplaires. Je me renseigne et réalise que les frais de port sont sensiblement les mêmes. Je change alors le format du livre pour un 13x20cm, plus petit, plus facilement transportable, avec un coût de production légèrement moins élevé : 12,27$. Je décide alors de le mettre en vente à 18$, réalisant ainsi un profit de 5,73$ par vente.

Le livre est donc sortie ainsi, et il a été plutôt bien reçu pour un projet de dernière minute avec peu de promotion. Pour savoir de quoi il parle, et pour le commander, je vous invite à suivre ce lien : Art is The Message – Polynésie. Le livre étant imprimé à la commande, le temps de livraison varie de 5 à 10 jours ouvrés. Et pour le moment il n’existe qu’en français.

Pas mal de personnes m’ont demandé une copie dédicacée. Voilà ce que je vous invite à faire :
– pour Paris et Montréal, achetez votre exemplaire, et selon le nombre de demandes, nous organiserons une rencontre commune ou privée. Je serai à Montréal jusqu’au 15 décembre et à Paris entre le 15 décembre et le 30 décembre (à peu près).
– pour les autres villes, contactez moi sur jessicavaloise@gmail.com.
Bien sûr, l’idéal serait d’organiser un brunch-dédicace-discussion où vous pourriez aussi vous procurer votre copie, mais pour cela il me faudrait des fonds pour faire imprimer plusieurs exemplaires. Alors on verra dans quelques mois. Mais j’aimerai vraiment beaucoup!

PS1: le mois de décembre arrivant, et donc la nouvelle année avec, je me plonge dans mes résolutions 2016, pour voir si j’ai déconné ou si ça va. Ben dedans, j’avais écrit : « écrire mon premier livre ». Alors, on va dire que ça va.

PS2: s’il-vous-plaît, envoyez-moi une photo de vous avec votre exemplaire 🙂

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.